Pourquoi l'attelage est_il une tendance du monde moderne ?

Pourquoi l'attelage est-il une tendance du monde moderne ?

Voitures, bus, tramways, camions, autant de véhicules contemporains… Auparavant, le transport des personnes et des marchandises était l’apanage des chevaux et des voitures hippomobiles. Au siècle dernier, le cheval régnait en maître dans ce domaine. Son déclin a été si brutal qu’aujourd’hui, il est impensable qu’il revienne sur l’asphalte.

Et pourtant… La prise de conscience de l’écologie, la croyance en la décroissance, le besoin de renouer les liens sociaux, de retrouver la nature font que nos regards se tournent vers celui qu’on a délaissé : le cheval.

En voiture les amis ! Laissons-nous divaguer un instant dans un attelage qui peut aussi bien nous évader que nous être bénéfique.

D’où vient cette fascination pour un attelage ?

La plupart des gens répondront « parce que c’est magnifique ! ». De prime abord, la vue d’un attelage est étonnante imposante, féerique, splendide … Des chevaux reliés à une voiture hippomobile dégagent une magnificence telle que les personnes restent subjuguées, impressionnées.

Les chevaux les interpellent dans leur champ de vision. Une attirance inexpliquée se manifeste, et ce dès le plus jeune âge. Les équidés, majoritairement des chevaux de trait, sont dociles et sereins. C’est intrigant pour un spectateur profane. Comment est-ce possible ce rapport entre l’Homme et l’Animal ? Un rapport oublié et qui, lorsqu’il surgit, apostrophe, questionne. La complicité émanante ajoute une note pittoresque.

L’animal est vivant et présent. Le fait d’être regardé par un cheval ne laisse pas indifférent. Il ne juge pas et ne critique pas, faisant de lui une rencontre plutôt agréable. Il amuse, apporte une certaine joie, et fait sourire les personnes, même les plus mélancoliques. Aujourd’hui, le cheval est porteur d’un imaginaire forgé par l’Histoire et durant la jeunesse de l’Homme : les contes, les romans, les dessins animés, les films… Force, puissance, vitesse, liberté, élégance, et bien d’autres attributs, lui confèrent un pouvoir étrange qui éveille des émotions propres à chacun.

Le regard du novice est capturé par le mouvement des chevaux accompagnés d’une voiture hippomobile. Cette calèche fait voyager le curieux dans son imaginaire, dans le temps, dans l’Histoire et dans ses rêves ! L’attelage rappelle tous les beaux films dont la fiction se déroule pendant l’Antiquité, le Moyen Age, …, et surtout au cours de l’âge de gloire des fiacres, des carrosses, des diligences, des charrettes… L’ère victorienne ou la Belle Epoque, période de l’Histoire ou l’innovation s’accélère et la culture prolifère avec l’art, les cabarets, les cirques, la photographie… Un monde fantastique d’antan qui appartient aujourd’hui à un univers onirique. Plus terre à terre, les chevaux de trait sont associés aux innovations et aux nouveaux modes de vie issues des révolutions industrielles dont ils ont fourni de bons coups de collier.

A bien y regarder, les chevaux associés à la voiture prennent un certain volume, s’étendent sur une belle longueur ! C’est fabuleux ! Et bravo pour le cocher qui mène l’attelage ! A côté de ces aspects émotionnels, l’attelage a accompagné l’évolution de l’humanité. Remplacé par la motorisation, l’Homme s’est rendu compte que les engins ne répondent pas à tous ses besoins et se souvient des bénéfices des chevaux attelés pouvant être complémentaires au sein de notre société moderne.

Quels sont les bénéfices de l’attelage dans notre société contemporaine ?

Dans un contexte de développement durable, la force motrice du cheval est intéressante puisqu’il n’y a pas épuisement de stock d’énergie, ni d’émission de CO2. Aussi, il ne présente pas de nuisances sonores, ni olfactives. La pratique équestre est à ce jour le troisième sport national. L’attelage sportif se développe également jusqu’à la participation à des épreuves européennes de routes et des championnats du monde, offrant de beaux spectacles au public. L’engouement pour le cheval est bien présent.

La présence d’un cheval favorise les contacts, les conversations. Il joue un rôle de catalyseur de la vie sociale tout en facilitant les relations entre les personnes. Cela peut dissiper un moment de solitude pour les personnes esseulées. Il peut combler, un temps soit peu, un besoin affectif. Le cheval fait partie des animaux préférés des Français. Le contact avec l’équidé, le fait de le voir ou de le caresser, engendre une sensation d’apaisement. Derrière le cheval d’attelage, il existe plusieurs métiers : éleveurs, valorisateurs, cochers- meneurs, formateurs, bourreliers harnacheurs, maréchaux-ferrants, fabricant de voitures et d’outils… Ainsi, avoir recours au cheval, c’est également préserver l’existence de ces animaux, des métiers traditionnels et participer à l’économie locale.

Comment l’attelage peut-il nous être utile ?

Les balades touristiques

Un tour en attelage, c’est réaliser une activité avec les chevaux sans avoir besoin d’être cavalier. Cela reste accessible à tous. En amoureux, en famille, avec les enfants, les balades attelés font découvrir les alentours des lieux de vacances, ou tout simplement proche de chez soi. Au cœur de la ville, l’attelage permet de découvrir le passé d’une cité à la manière d’antan, de quoi être en phase avec l’Histoire. Et peut-être se souviendra-t ’on aussi bien de la balade apaisante rythmée par le son des sabots que des édifices ayant forgé la ville. Sur les chemins forestiers, la rencontre avec la nature, grâce aux chevaux, éloigne les passagers de leurs soucis de la vie quotidienne et du brouhaha moderne. La promenade en calèche procure un instant de détente.

Pour en savoir plus, découvrez l’article « L’âne, le cheval…le tourisme » dans le blog de Traits d’Anne.

Le transport de personnes lors d’un évènement, d’animations ou de création de navettes.

Pour des raisons pratiques, écologiques, ludiques, et pour la recherche d’un prestige, différents chevaux et modèles de véhicules hippomobiles existent selon les besoins.

Un attelage peut servir par exemple de navette afin d’emmener des gens au spectacle, à une cérémonie, à une conférence. Un moyen de transport insolite, remarquable qui provoque des émotions.

Par exemple, le transport scolaire où les enfants sont amenés à l’école dans une wagonnette tirée par des chevaux de trait se pratique de plus en plus. A l’occasion d’un mariage, un cocher peut escorter un couple vers le lieu de la réception. (Pour en savoir plus sur le mariage en calèche, découvrez les articles « La voiture de mariage. Et si c’était une calèche ? » et « Les avantages de louer une calèche »). Pour les fêtes, les reconstitutions historiques, les brocantes, les marchés de noël, des balades en attelages peuvent agrémenter l’animations pour le plaisir de tous.

Les missions sociales et médico-sociales

Le pouvoir apaisant, médiateur et déclencheur de communication des chevaux peut apporter sa contribution au personnel dans l’accompagnement des personnes vivant au sein d’un établissement social et médico-social (IME, MAS, EHPAD, ITEP, etc.). Notamment lorsque la relation sensorielle est recherchée : un pelage doux et chaud, l’odeur du cheval, le son des sabots ou des renâclements, le rythme apaisant du pas. Ainsi, les balades en calèche peuvent être prises en considération, soit dans le projet personnalisé d’une personne qui vit avec un trouble psychologique, un handicap ou une dépendance, soit dans une animation collective proposée par ces structures.

L’entretiens des espaces naturels et des villes

Certaines zones sont inaccessibles à des engins motorisés, de par le relief, par l’état des sols ou par la densité de la végétation. Ainsi, le cheval de trait vient au secours de l’Homme pour ces travaux d’entretiens. Les bois sont préservés des ornières crées par les engins et les milieux humides sont protégés.

En ville, les chevaux ont un rôle à jouer dans la collecte des déchets, l’arrosage de plantes, l’entretien des espaces verts, des voiries… Ils sont le moteur de l’enthousiasme des équipes municipales. Les meneurs deviennent des médiateurs écologiques auprès de la population. Grâce au cheval, un lien social renaît.

Conclusion

Apprécié par les enfants, les touristes, le citoyen, un attelage ne passe pas inaperçu. A côté de son aspect ludique, des passionnés forgent depuis quelques décennies de solides arguments pour réintégrer le cheval dans la vie quotidienne. Le cheval d’attelage devient-il tendance ? Le développement du loisir et du tourisme, l’immuable passion du cheval, les inquiétudes écologiques et sa contribution sociale renforce sa place dans notre société moderne. Bien que les chevaux de trait aient failli disparaître, leur effectif est encore faible. Cependant de nombreux éleveurs veillent à leur valorisation. De plus en plus de chevaux sont formés pour différentes utilisations. Ainsi de beaux projets émergent où le cheval devient, entre autres, un acteur écologique de grand intérêt.